MGO : La Reconnaissance

Semaine MGO des Sapeurs-Pompiers

Le 26 Mars 2013


MGO :  La Reconnaissance

 

Dès l’arrivée sur le sinistre, le chef d’agrès va vouloir connaître les différentes raisons du sinistre et en limiter ses effets. Pour cela il va devoir, accompagné de ses différents personnels, réaliser une reconnaissance des endroits atteints par le sinistre.

reconnaissance.jpg

Buts de la reconnaissance :

          - Réaliser les différents gestes prioritaires comme les sauvetages, la coupure du gaz et de l’électricité, etc… ;

          - Déterminer le volume qui est en feu ;

          - Identifier les différents matériaux en feu ;

          - Evaluer une éventuelle propagation de l’incendie afin de mettre en œuvre les moyens adéquats ;

          - Déterminer les points d’attaque aux lieux les plus appropriés. Privilégier des points d’attaques facilement accessibles.


Cas particuliers :ari-1.jpeg

Lors d'une reconnaissance de longue durée et dans un milieu toxique (enfumé), le port de l’ARI sera rendu obligatoire par le chef d’agrès.

Il ne faut pas oublier que la reconnaissance aura lieu durant toute l’intervention. En effet la situation d’un incendie peut évoluer en permanence. C’est la raison pour laquelle des bilans réguliers relatant l’évolution du sinistre seront répercutés au chef d’agrès ou au COS (Commandant des Opérations de Secours).


Découvrez dès demain la deuxième phase de la MGO : les sauvetages et mises en sécurité


 Retrouvez à tout moment les anciennes thématiques, en cliquant sur le lien : Anciens articles

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site