Connaissance des besoins et ressources en eau

Cours Hydraulique

 

Besoins et Ressources en Eau

 


eau-2.pngL'eau est le moyen d'extinction par exellence. Il est primordial pour les Sapeurs-Pompiers d'en trouver en quantité suffisante et dans un laps de temps satisfaisant lors de leurs interventions. D'après la circulaire interministère (n°465 du 10 décembre 1951) :

 "Les Sapeurs-Pompiers doivent disposer d'un débit minimal de 1000 l/min (60m3/h) sur une durée minimum d'application de 2 heures, soit 120 000 litres (120m3) d'eau disponibles sur place et en tout temps."

L'homme s'est ainsi organisé sous formes de réseaux de distribution pour s'alimenter en eau.

On peut alors distinguer deux sortes de réseaux :

                      - Les réseaux étoilés (ou réseaux ramifiés) : ce sont des canalisations partant d'un seul réservoir. On note qu'un unique sens de circulation de l'eau.

 

reseau-etoile-1-2.pngreseau-etoile-2-1.png

 

 

 


 

            

 

 

 

 

 

A droite, un incident est survenu, ce qui coupe tout un secteur

 

                      - Les réseaux maillés : ils partent de plusieurs conduites et forment un réel maillage du réseau. On note ainsi plusieurs sens de circulation de l'eau.

reseau-maille-2.png

 

L'eau n'est pas toujours disponible sous forme de réseau, c'est pour cela qu'il est possible de puisser l'eau dans des réserves.

 

 Les canaux, les rivières, les mares... sont autant de points d'eau naturels à ne pas négliger. Cependant, ils doivent répondre à certaines conditions pour pouvoir être exploités :

                                   - posséder une hauteur géométrique d'aspiration de 8 mètres maximum .

                                   - être accessible en toutes circonstances par les engins d'incendie.

                                   - avoir un éloignement maximum du risque à défendre de 400 mètres.

aspiration-1.png

Pour exploiter un endroit naturel afin d'y aspirer l'eau, il faut aménager des aires d'aspiration qui devrons comporter certaines dispositions :

           - une plateforme balisée de 12 m2 (c'est à dire 4m * 3m) pour les motopompes et de 32 m2 ( soit 8m * 4m) pour les engins pompe.

            - un parapet de 30 cm.

            - une pente de 2cm/m pour l'évacuation de l'eau.

 

IL existe également des réserves d'eau crées par l'homme.

          - les piscines

          - les barrages

          - les citernes rigides

          - les citernes souples

          - les réserves enterrées

          - les lavoirs

          - etc...

 

Ils doivent répondre aux mêmes caractéristiques que les points d'eau naturels, à savoir :

          - être distants de moins de 400 mètres du point à défendre

          - disposer d'une réserve d'au moins 120 m3 (d'après le décret du 10 décembre 1951)

 

Des points d'eau sont aussi disponibles tels que :

           - les puisards : Aménagés sur des cours d'eau ou des nappes phréatiques.

           - les forages : Ccanalisations enterrées dans le sol et qui vont jusqu'à la nappe phréatique. 

           - les citernes : Grosses enveloppes disposées dans les endroits les plus sinistrées.

 quiz-2.jpgTu peux désormais si tu le souhaites tester tes connaissances sur les besoins et ressources en eau avec le quiz qui t'est proposé en cliquant sur le lien : Quiz

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site