Le photovoltaïque : danger !

 Semaine Photovoltaïque

 Le 15 juillet 2013

 


Installations photovoltaïques : danger !

 

Depuis quelques années, de nouveaux moyens de production d’énergie se multiplient. Jusqu'à lors réservées à des applications isolées (refuges de montagne, bateaux), les installations de panneaux solaires photovoltaïques ne cessent de croitre, sur le domaine public ou privé. Il est dès lors important pour les sapeurs-pompiers d’évoluer avec ces nouvelles technologies afin d’anticiper et d’adapter leur réponse opérationnelle.

photovoltaique.png

 

Avec l’apparition de ces nouveaux moyens de production d’énergie, il n’est plus rare, malgré le port d’EPI (Equipements de Protections Individuelles), que la dernière frontière entre le risque et les sapeurs-pompiers soit atteinte.

Un sapeur-pompier a même vu lors d’une de ces interventions sur un incendie, l’une de ses bretelles de son ARI (Appareil Respiratoire Isolant) sectionnée par l’aluminium fondu d’un panneau photovoltaïque. 

Gardez donc désormais à l’esprit qu’en plus du risque électrique, il convient d’y ajouter le risque de matériaux (principalement les vitres) et de projection de matières en fusion (aluminium). »


Ce problème n’est pas spécifique à notre pays. En Belgique, le Président de la Fédération royale des corps de pompiers a identifié quatre dangers :

         - le risque d’électrocution, 
         - le risque d’incendie du système électrique, 
         - le risque d’éclatement des panneaux, 
         - le risque de fusion et de chute.

 

Sans attendre, une campagne de sensibilisation est actuellement conduite, parallèlement à la recherche de nouvelles pistes de réflexion. Parmi celles-ci :

          - recenser dans leur totalité les bâtiments équipés auprès des mairies pour les habitats individuels ou collectifs, le SDIS ayant en charge les ERP,

          - préconiser la matérialisation phosphorescente de ces installations par un pictogramme adéquat, compte tenu de la difficulté de repérer ce type d’équipements la nuit,

          - et en l’absence de toute notion de sauvetage, lorsque l’incendie s’est généralisé à la toiture, attaquer hors du périmètre du bâtiment (comme pour une structure métallique). En tout état de cause, ne pas s’engager dans les volumes situés sous la toiture.


devenir-membre.pngN'hésitez pas à devenir membre du site. C'est rapide, gratuit et vous êtes tenu au courant de toutes les nouveautés du site.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site